INTERVENANT

Luc Lemonnier

Maire du Havre

Né le 22 mai 1968 au Havre, il est diplômé de l’Ecole Nationale d’Assurances (ENASS) en 1992 et débute sa carrière au Havre au sein de la compagnie maritime Maersk.

En 1993, il effectue son service militaire au sein du département des affaires immobilières du Groupement de Gendarmerie du Val de Marne.

En décembre de la même année, il intègre la société MACSF, mutuelle d’assurances spécialisée dans les professions de la santé. Après la création d’une agence au Havre, il rejoint en 1997, l’agence de Rennes et devient responsable régional Bretagne jusqu’en 2003.

En 2003, il choisit de revenir au Havre et s’associe à son père pour co-diriger le cabinet familial d’assurances AXA.

En 2011, il intègre l’équipe d’Edouard Philippe en tant que Conseiller municipal, puis est nommé Adjoint au Maire en 2013.

En mars 2014,  il est élu 1er adjoint au Maire. Depuis mars 2015,  il est également Vice-président du Département de Seine-Maritime.

En mai 2017, suite à la démission d’Edouard Philippe, Luc Lemonnier est élu Maire du Havre.

 

3 questions à Luc Lemonnier

 

  1. Trois mots pour définir un territoire positif ?

Un territoire positif est attractif, ouvert et durable.

  1. Ville connectée : rêve ou réalité ?

La ville connectée est déjà une réalité, les échanges entre les usagers et les fournisseurs de services existent dans bon nombre de territoires à travers le monde, y compris ici, au Havre. D’ailleurs, de ces partages de données naissent déjà des ajustements et des modifications pour donner plus d’efficacité aux politiques publiques. Ce dialogue est très clairement amené à s’amplifier dans le futur, mais la réalité a déjà clairement dépassé la fiction.

  1. Votre innovation pour la ville du futur ?

Elle grandit déjà au Havre à travers le projet « Smart Port City » porté par la collectivité et une multitude de partenaires économiques et universitaires. Il s’agit d’imaginer un nouveau modèle de territoire urbain et portuaire intégré par l’innovation, avec une exigence d’exemplarité sur le plan environnemental et d’ambition mondiale pour notre économie de la logistique. Nous souhaitons créer au Havre une interface « ville-port » qui soit le laboratoire de nouveaux usages urbains et portuaires. Pour nous, c’est ça la ville du futur.