INTERVENANT

Alain Rousset

Alain Rousset est né le 16 février 1951 à Chazelles-sur-Lyon, un village des Monts du Lyonnais, proche de Saint-Etienne, entre ville, forêt et moyenne montagne. Il est issu d’une famille d’origine rurale, qui a surtout travaillé dans les usines de l’industrie chapelière locale, florissante à l’époque. La fermeture soudaine de ces usines le marque, et lui fait comprendre très tôt l’importance de la reconversion industrielle et de l’innovation. C’est le début de son engagement. Alain Rousset décide alors d’étudier le droit et l’économie, puis intègre Sciences Po Paris.

Il démarre sa carrière professionnelle au moment de la naissance des régions, comme directeur de cabinet d’André Labbarère puis de Philippe Madrelle, présidents du Conseil régional d’Aquitaine de 80 à 85. Puis il travaille au sein de l’entreprise Elf-Aquitaine, accompagnant avec succès la reconversion industrielle du bassin de Lacq. Des amis le poussent à s’engager dans l’action publique. Alain Rousset est successivement élu conseiller général, puis maire de Pessac, président du Conseil régional d’Aquitaine depuis 1998, président de la CUB entre 2004 et 2007, puis député de la Gironde de 2007 à 2017.

Ceux qui connaissent Alain Rousset décrivent un personnage hors norme, authentique, aussi à l’aise avec les chefs d’entreprise que dans sa bergerie, sur une chaîne de montage de Rafale que dans son potager. L’homme a horreur des clans, et a toujours su rassembler au-delà des clivages partisans sans jamais renier ses valeurs. Passionné par l’innovation, l’industrie et l’agriculture, Alain Rousset a contribué à faire de l’Aquitaine une des régions les plus attractives de France. En misant sur la recherche — 10% du budget régional consacré à la R&D—,  et en établissant des relations de confiance avec tous les acteurs, il entend faire suivre le même chemin à la région Nouvelle-Aquitaine qu’il préside depuis janvier 2016.

La formule qui résume sa philosophie politique : « Accompagner ceux qui créent comme ceux qui souffrent ».